Comment se manifeste le stress chez le chien ?

stress chez le chien

Publié le : 25 janvier 20237 mins de lecture

Le stress est un bouleversement qui peut toucher aussi bien les chiens que les humains. Pour éviter de développer la dépression ou les angoisses, il est préférable de reconnaître l’état de votre animal et d’agir rapidement, même s’il ne semble pas y avoir de raison de s’inquiéter. Le stress peut également masquer une maladie ou une douleur qui nécessite un traitement immédiat. Il existe de nombreux calmants pour chien que vous pouvez acheter auprès de magasins spécialisés.

Chez les chiens, comment l’anxiété se manifeste-t-elle ?

Quand votre animal est stressé, que ce soit une pathologie régulière ou une crise passagère, divers symptômes peuvent paraître. Tout comme les humains, les chiens ont leur propre personnalité et leurs propres caractères, de sorte que chaque chien peut réagir différemment au stress. Il est important de reconnaître ces troubles et de réagir rapidement avant que la situation ne s’aggrave.

Voici quelques-uns des symptômes et des troubles physiques :

 

Problèmes digestifs : les chiens stressés peuvent manifester des problèmes digestifs assez importants en fonction de la régularité des crises. Ces crises se manifestent sous la forme de maux de ventre, de diarrhées et gargouillis intestinaux.

 

La perte de poils : lorsque votre animal perd beaucoup des poils en dehors des phases de mues habituelles qui se déroulent au printemps et en automne, il est très probable qu’il soit soumis à l’anxiété. Certains animaux s’arrachent même ses poils à l’aide de ses dents quand la crise est forte.

 

Une anhélation rapide : si un chien est stressé, celui-ci peut se mettre à soupirer rapidement. C’est la manifestation d’un stress où on peut voir une forme de trouble semblable à celui d’un humain. Ça s’accompagne des fois de gémissements et de pleurs.

 

Salivation excessive : le stress chez le chien s’accompagne souvent d’un léchage compulsif.

 

Les oreilles vers l’arrière : angoissé, le chien a tendance à diriger ses oreilles en arrière. C’est la suite d’une angoisse, ou de la peur. Dans ce cas, le chien a tendance à bâiller, ce qui est l’indice d’une réaction nerveuse.

 

Rigidité musculaire : les chiens stressés ont les membres tendus, particulièrement la tête, les pattes et la queue. Votre chien a du mal à vider les tensions au stress, de sorte que son corps se raidisse.

 

Trouble de l’appétit : ils perdent souvent leur appétit. Cependant, certains chiens peuvent à l’inverse percevoir un besoin important de nourriture et manger davantage.

Il est possible de traiter ces angoisses grâce à un calmant pour chien disponible sur zylkene.fr

 

Quelques origines du stress chez un chien

Les origines du stress chez un chien peuvent être multiples et des fois difficiles à déterminer. Voici les plus courants :

• Le changement de routine habituelle du chien, tel qu’un réaménagement intérieur, un déménagement, un manque de sorties, des travaux, etc.

• Le changement dans la famille, telle que l’arrivée d’un nouvel animal, d’un bébé ou encore le décès ou l’absence d’un proche.

• Le changement d’une nourriture ou alimentation de basse qualité.

• Un manque de stimulation, de jeux et d’activités physiques.

 

Comment traiter l’anxiété chez le chien ?

Le stress d’un chien n’est pas à prendre à la légère. Il est conseillé de consulter vite votre vétérinaire pour trouver une solution appropriée comme un calmant chien et de prévenir cette perturbation qui peut entraîner une dépression et un véritable mal-être.

 

Comme votre chien a besoin d’un cadre de vie routinier et régulier, de stabilité, il est indispensable de respecter au max la routine loisir — manger — dodo de votre chien au niveau de son éducation. Laissez votre chien dormir paisiblement quand il en sent le besoin, donnez-lui ses aliments à heures invariables, amusez avec lui, promenez-le tous les jours et accordez-lui régulièrement des activités physiques qui permettent votre chien tout à fait se dépenser.

Cependant, il est conseillé d’apprendre à votre animal à s’ajuster aux changements. Effectivement, on n’est pas à l’abri d’une absence, d’un déménagement, de la venue d’un nouvel animal ou d’un bébé dans la famille. Habituez le chien aux quelques troubles possibles de son habitude et traitez ces occasions habituellement, sans essayer à le réconforter outre mesure ; au contraire, il risquerait de les travestir comme l’anomalie.

De même, si vous constatez la représentation de signes du stress, consultez le vétérinaire. Votre animal peut être souffrant ou malade, il est indispensable de le soulager et de le déceler. Se votre chien est en parfait état, le praticien peut vous suggérer des situations afin de remédier à ses problèmes du comportement.

Différents produits peuvent être fournis, tels que les compléments alimentaires à partir de plantes, des produits calmant pour chien à partir de phéromones à avaler ou à diffuser, des pulvérisateurs aux huiles essentielles tranquillisantes ou encore des accessoires et jeux antistress.

 

Adoptez les bons gestes pour une meilleure santé de votre animal

Voici comment réduire l’anxiété de votre animal :

· Quand vous vous absentez, partez comme si vous sortiez chercher le courrier, sans dire au revoir et n’organisez pas de fête à votre retour.

· Laissez, en votre absence, seulement une ou deux pièces à votre animal afin d’éviter la sensation de « maison vide ».

· Offrez-lui des jouets en permanence pour l’occuper.

· Ne concordez pas régulièrement à toutes ses demandes ; vous pourriez réduire son impression de dépendance envers vous pour l’aider à supporter vos absences.

Plan du site